Chronique de EAT2 de Gilles Lartigot

chronique de EAT2 de gilles lartigot

A l’occasion de la sortie de EAT2, j’avais proposé une chronique du premier sorti en 2013 que vous pouvez lire ici. J’ai reçu le deuxième 2 jours après.  Je l’ai dévoré (le terme est bien choisi) dans le week-end. Il existe de nombreux ouvrages sur l’alimentation mais les livres de Gilles Lartigot ont quelque chose en plus, plus cru, plus saignant, plus indépendant, plus choquant, plus intelligent, plus respectueux, plus objectif… mais pourquoi? C’est ce que je vais vous décrire dans cet article.

EAT2 sans langue de bois

Gilles Lartigot se plait à le rappeler, ses propos sont sans langue de bois. Il n’est pas le pantin des lobbies et ne fait la propagande d’aucun courant de pensée. Il le dit clairement, il est là pour informer. C’est à nous de se faire une opinion avec ces informations. Des informations qui, au passage, sont beaucoup plus fiables que celles que les industriels cherchent à biaiser.

Beaucoup de questions

L’auteur met les pieds dans le plat pour aller chercher des sources d’informations qui ne souffrent d’aucune influence lobbyistes. Pour certifier cela, avant chaque interview, il pose toujours la question quand le sujet est sensible:

“Avez vous des conflits d’intérêts concernant les sujets que nous allons aborder?”

Ces sujets tabous sont rarement traités dans les médias d’informations et surtout pas comme Gilles Lartigot le fait, ici c’est la vérité, rien que la vérité. Et pour appuyer ses propos, il interview des hommes et femmes de terrain, médecins, nutritionnistes, journalistes,…

Vous allez apprécier l’interview du célèbre nutritionniste spécialisé dans l’alimentation végétalienne, Dr Jérome BERNARD-PELLET qui remet les choses au clair concernant les préjugés sur les végétariens et végétaliens

Révélations

Comme dans le premier, EAT2 contient son quota de révélations à couper le souffle sur des sujets tels que le  cancer, la santé, l’industrialisation, l’agriculture intensive, les médicaments, les produits bio, l’eau, les supermarchés,  les abattoirs,…

Dans ce livre, l’auteur fait un constat assez pessimiste de notre société. Ce n’est pas par hasard qu’il a nommé ce livre EAT2 chroniques d’une société toxique. Mais le paysage n’est pas non plus totalement sombre, à certaines conditions. La phrase qui illustre la 4ème de couverture résume bien ces conditions.

chronique de eat 2 de gilles lartigot

La viande

Evidemment, il y a un chapitre qui m’a un peu plus interpellé, celui qui parle de la  viande “cet aliment pas comme les autres”.

Le sujet des abattoirs avait été traité dans EAT. Ici, Gilles Lartigot a voulu revoir le dossier d’un autre point de vue, celui des ouvriers d’abattoirs.

Il y interview un journaliste (Geoffrey Le Guilcher) qui a fait l’expérience de travailler en abattoir. Une expérience traumatisante mais qui explique en partie les comportements inhumains qu’on voit sur les vidéos L214. Les ouvriers y seraient quasiment autant esclaves que les animaux.

Il est intéressant de voir que la raison est toujours la même: l’industrialisation et tous ses travers. On voit à quel point notre consommation peut impacter sur la vie de nombreux individus et de nombreuses espèces.

Des solutions?

Les informations ne manquent pas, il y en a même trop. C’est pour ça qu’il est nécessaire de varier les sources d’informations et de trier. L’auteur nous rappelle à quel point la TV, radio, internet,…peuvent fausser notre vision des choses en nous offrant des tonnes de distractions pour nous éloigner de ce qui est essentiel pour nous.

Et si on se remettait à lire. Et si on arrêtait d’être “victime” d’informations déformées grâce à un savoir plus aiguisé.

Et si on prenait le temps. Prendre le temps de cuisiner pour être moins “victime” de la dernière saloperie en barquette prête en 1 minute chrono au micro-ondes.

Et si nous retrouvions notre indépendance pour ne plus être à la merci de ceux qui actuellement se font un plaisir de diriger nos vies.

Des conseils

Heureusement, Gilles Lartigot ne nous laisse pas seuls. Il apporte ses précieux conseils en matière d’alimentation notamment sur l’importance d’intégrer des repas 100% végétale (pas trop de soucis pour moi).

Il nous partage son “food survival kit,une liste de quelques aliments à toujours avoir avec nous quand on est loin de chez soi.

Le survivalisme

C’est une belle découverte pour moi et c’est un des thèmes principaux du livre. Le principe y est décrit par le biais d’une interview de Vol West (auteur du blog le survivaliste).

C’est un concept que je trouve très sensé et essentiel à appliquer au quotidien. Ca peut sauver des vies, y compris la notre. C’est quelque chose qui se répand très peu car on vit dans une société où on a tout à disposition en quantité. Du moins c’est ce qu’on croit jusqu’à ce qu’il arrive une catastrophe ou un gros imprévu.

Si du jour au lendemain, il arrive quoi que ce soit (et on l’a vu récemment à St Martin avec l’ouragan ou encore à la Nouvelle Orléans en 2005) on serait totalement démuni car trop dépendant du système. Qui de nos jours possède des réserves d’eau potable et de nourriture pour vivre ne serait ce qu’un mois?

Un exemple tout bête, dès qu’il y a un début de grève en France, les gens se ruent dans les stations services. Je vous laisse imaginer si c’était pareil pour les supermarchés…

L’indépendance, ça commence par cultiver son potager, récupérer l’eau de pluie, avoir quelques réserves, une trousse de secours,…

Un livre que tout le monde devrait lire

Chronique de EAT de Gilles Lartigot

Il est difficile, après avoir lu EAT et EAT2, de ne pas commencer à se poser des questions sur notre mode de vie. Ce genre de livre fait prendre conscience que notre société n’évolue pas pour une vie meilleure, car chaque évolution nous enlève un peu plus de liberté.

Comme le dit très bien Gilles Lartigot dans EAT2, dès notre naissance on nous enferme dans des boites, la norme. Aujourd’hui, il y a des livres comme EAT2 qui nous aident à sortir de ces  boites devenues des prisons pour notre épanouissement personnel.

Plus de commentaires sur EAT2 cliquez ici

Si vous avez apprécié cette chronique, merci de la partager.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 510
    Partages

1 commentaire sur “Chronique de EAT2 de Gilles Lartigot”

  1. Merci pour et article! Ça m’a donné envie d’acheter les livres (et les couvertures sont magnifiques, ce qui ne gâche rien!) J’ai découvert Gilles Lartigot lors de son passage chez Ardisson, puis dans une ou deux vidéos sur YouTube, et j’avais déjà envie de me procurer son bouquin. Ton article me remotive!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *