comment expliquer le végétarisme aux enfants

Pour ceux qui me suivent, vous le savez, je suis père de 5 enfants. Et tous sont végétariens. Le grand a 13 ans et la dernière 5 mois. Il y a 3 ans, lors de ma “prise de conscience”, j’ai emmené tout le monde avec moi mais ça n’a pas toujours été simple de leur expliquer.

Commencez par le commencement

Pour changer d’habitude alimentaire, il faut comprendre pourquoi, c’est comme pour tout. Si on vous demande de vous lever tôt sans savoir pourquoi, vous aurez tendance à vouloir rester au lit.

Je déconseille de commencer par faire visionner les vidéos “chocs” de L214. Moi-même, je me pose beaucoup de questions en regardant ces vidéos et elles reviennent souvent la nuit. Il y a par contre des vidéos un peu plus soft qu’on peut montrer aux enfants.

Commencez par expliquer aux enfants ce qu’est un animal. Les enfants adorent les animaux, c’est pour ça que sur les boites de steak haché ou sur les fromages on voit des animaux qui sourient, comme s’ils étaient heureux d’avoir été charcutés pour se retrouver dans une belle boite en carton coloré.

Amenez doucement le fait de manger un animal, au passage, il existe des vidéos assez touchantes avec des enfants refusant de manger des animaux, celles-ci, vous pouvez les montrer. Les animaux sont nos amis, mangerais-tu un ami? Mangerais-tu ton chien?

comment expliquer le vegetarisme aux enfants

La cantine, l’ennemi principal

Comme dans les films de Walt Disney, il y a toujours un méchant. Dans notre cas, c’est la cantine.

Premièrement, la cantine est le cauchemar de tout nutritionniste averti (il n’y en a pas tant que ça). Entre les barquettes plastiques au four ou au four à micro-ondes, les plats remplis d’additifs et pesticides (ces fameuses tomates du mois de décembre), de la viande, de la viande et encore de la viande, des produits laitiers… Il y a une grande révolution à faire là-dedans. Introduire le bio et le local, c’est une très bonne idée et ça se fait dans certaines écoles, mais les cas sont beaucoup trop isolés.

Deuxièmement, il y a l’incompréhension et les moqueries des camarades. Ce n’est pas de leur faute, ils sont éduqués ainsi. Je peux comprendre que ça peut être un frein à une conversion au végétarisme.

Malgré tout, je déconseille de les retirer de la cantine, j’explique pourquoi. Les retirer de la cantine amplifierais le phénomène d’isolation, et, selon mes enfants, au bout d’un certain temps, les autres enfants ne font plus de remarque voir comprennent la démarche. Et en comprenant cette démarche ou plutôt en étant curieux du choix d’un ami, un enfant peut aussi être amené à se poser des questions sur ce choix en dehors de l’école.

De plus, avec les nombreuses allergies, les intolérances alimentaires et même les religions, les cantines sont amenées à être plus prudentes avec les différents régimes alimentaires. C’est pourquoi mes enfants ont toujours un plat adapté pour les végétariens.

Et le risque de carences?

Je l’ai traité dans d’autres articles, comme celui du risque ou non d’être un bébé vegan, des carences en fer, des carences en protéines, ces articles sont aussi valables pour les enfants.

Il n’y a pas de risque pour les enfants d’avoir une alimentation végétarienne ni végétalienne (pensez à la vitamine B12).

Le même plaisir

Désormais, on trouve tous les équivalents végétaux d’une alimentation omnivore. Les nuggets vegan, les steaks d’haricots rouges ou soja ou autre, les frites (ah non ça c’est vegan, sauf celles du mcdo), les saucisses de tofu…

Si le plaisir gustatif est un frein à l’adaptation d’une alimentation végétale, pensez aux simili-carnés. Il s’agit aussi et surtout d’un repère pour les enfants.

Et mine de rien, vos enfants vont manger beaucoup plus varié que les enfants omnivores de nos jours où on retrouve souvent ces saloperies de knackis et de jambons a quasiment tous les repas (c’est ce que j’ai constaté). Faut arrêter d’écouter Jean Michel Cohen à la TV.

Une autre éducation

De mon côté, mon grand a tout de suite compris l’enjeu de ce changement d’habitude alimentaire, il est d’ailleurs très regardant sur ce qui est marqué sur les étiquettes. Les petits aussi, ils regardent toujours s’il n’y a pas d’huile de palme.

Une fois que les choses sont claires, on peut passer à l’étape suivante, l’huile de palme, le lait… A ce propos, le lait a été dur a changer, surtout le matin. On a introduit lentement le lait de soja, ils ont été un peu perturbés mais en y ajoutant un peu de chocolat ils ont fini par aimer, mais ça s’est fait petit à petit.

Il ne faut pas mentir aux enfants, le lait de vache, c’est la nourriture du veau, pas des humains. On retire l’enfant de la vache pour lui voler cette nourriture. Il existe, depuis peu, un choix considérable de lait végétaux.

le lait de vache est destiné uniquement au veau

Autre chose, à force de nous voir manger de la salade, du riz, du quinoa, des légumes…le matin, ils nous demandent souvent la même chose. Ca ne serait jamais arrivé si on leur avait imposé.

Quand on avait des poules dans notre jardin, chacun faisait cuire son œuf le matin avant d’aller à l’école!

Bon à savoir

Quand on fait la démarche d’un changement d’habitude alimentaire, il faut être en accord avec ses valeurs. On ne change pas sous prétexte qu’on a lu un article dans VSD. Il faut bien s’informer afin de transmettre les informations exactes à nos enfants.

Les changements en accord avec nos valeurs sont toujours des changements durables. Ils vous font confiance, vous êtes leur référence, et cette confiance s’amplifiera s’ils vous voient faire des choses en fonction de vos valeurs.  J’aime les animaux, je ne les mange pas.

C’est aussi un argument solide, si vous êtes végétarien ou végétalien et que vous êtes en bonne forme (c’est souvent le cas), que vous mangez bien, que vous avez une bonne énergie, il est évident que vos enfants préfèreront vous ressembler. Et plus ils grandiront, plus ce rapport sera important.

Si vous leur répétez de ne pas fumer en entamant votre 2ème paquet de Marlboro de la journée, ça ne vaut rien du tout. Si  vous ne faites jamais de sport, votre enfant aura tendance à lui aussi préférer la TV à la salle de sport.

Ça explique certaines critiques envers le végétarisme. Les autres enfants mangent de la viande car leurs parents mangent de la viande. Ils ne savent pas pourquoi mais si papa et maman le font, c’est que c’est bon.

Si vous voulez amener un changement dans leur vie, commencez par incarner ce changement.

Si cet article vous a aidé, merci de le partager

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  

One thought on “Comment expliquer le végétarisme aux enfants

  1. Le blog est très bien,très coloré mais trop dur de lire les articles justement à cause des images sous jacentes.Dommage pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *