Faut il être fou pour devenir vegan?

Un jour de juin 2015, je vois ma femme lire un livre dont la couverture avait franchement de la gueule, on aurait dit une pochette d’un CD de Heavy Metal ! Je lui emprunte pour le feuilleter, whouah! Il y a même des interview de musiciens de Heavy Metal ! Des photos chocs, des titres avec une police agressive,… mais c’est quoi ce bouquin?!?

Je ne le savais pas à ce moment là, mais c’est le livre qui allait changer mon alimentation à tout jamais. Ce livre c’est “EAT” de Gilles Lartigot (disponible ici). Ce gars, à l’allure d’un chanteur de Metal bodybuilder, fait passer un message important sur notre façon de nous alimenter. En lisant le livre, je me suis dit: “mais il faut être fou pour manger ça!!!”. Et pourtant ce “ça” c’était ce que je mangeais tous les jours.

Mon éducation alimentaire était remplie de charcuterie, bidoche, lait, fromage, sucre,… tout ce qu’il faut pour se choper un bon diabète, faire pousser un bon cancer, installer de l’arthrose,… la liste est longue. En plus de ça, j’avais le gros défaut de ne pas m’informer sur ce que j’ingérai 3 fois par jour et j’ai compris que les  “nutritionnistes” comme ils se font appeler, ceux qu’on voit en costard à la TV, diffusent un message pré-mâché que l’idiot moyen (et dont je faisais parti) avale sans rien dire: “les produits laitiers sont nos amis pour la vie” “mangez de la viande une fois par jour sinon gare aux carences” “le veau c’est meilleur quand c’est souvent”, des slogans qui nous feraient presque culpabiliser de ne pas acheter plus souvent de la bidoche à nos enfants.

Ah oui, car au passage, je suis papa de 5 enfants (dont un qui a été gravement malade), et là encore, je reproduisais toutes les erreurs que j’avais apprises, sans parler de l’école qui appuyait cette éducation alimentaire néfaste pour leurs santés. Il faut être fou pour leur donner ça à manger !!!

Bref, cet été là, je prends les choses en main et je m’informe. J’ai ouvert les portes de l’enfer, je visionnai ces videos de L214, découvrais avec stupeur l’horreur de l’élevage et de l’abattage des animaux destinés à finir dans notre assiette, mais il faut être fou pour faire ça !!!

J’ai commencé à devenir végétarien, chose qui n’a pas été si difficile pour moi, un peu plus pour ma femme et mes enfants. Et là, je me suis rendu compte que c’est moi qui passe pour un fou, pas seulement par les grands amateurs de viandes (je m’y attendais) mais aussi, et ça m’a surpris, par des médecins, diététiciens, thérapeutes, des gens suffisamment informé sur le sujet … Mais il faut être fou pour faire la promotion d’une alimentation toxique !!!

Au final, le fait d’être fou pour des gens qui ont une vision plutôt destructrice me va très bien. Vouloir abolir les (trop) nombreuses souffrances, prendre soin de la santé de ma famille, prendre soin de la terre sur laquelle je vis et être pris pour un fou pour cela, je prends ça comme une récompense.

Alors oui, il faut être fou pour devenir vegan et plus il y aura de fou…

Aujourd’hui, je crée ce blog pour aider les gens à végétaliser leur alimentation avec les bons conseils que j’aurai aimé avoir dès le début. Sous le coup de l’émotion, la colère d’être témoin du sort réservé à ces animaux, ont a tendance à tout arrêter.  On se retrouve un peu démunis, changer du tout au tout, c’est loin est évident. Il y a des étapes clés à ne pas zapper.

Je me lance à cette occasion un défi. A compter du 23 octobre, je partagerai une recette vegan par semaine  pour 4 personnes à moins de 2 euros par personne jusqu’à Noel (soit 10 recettes) que je ferai en vidéo et que je partagerai sur ce blog.  Je ferai en sorte que ces recettes soient le plus sophistiquées possible afin de vous donner des idées pour Noel pour épater vos carnivores d’invités.

C’est fou ça !!!


Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 7
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *