interview d une naturopathe marine leblay

Voici l’interview d’une naturopathe, Marine Leblay qui vient nous apporter ses conseils en matière de nutrition. Afin de lui donner autant de liberté que possible, je lui ai demandé de ne pas brider son discours du fait que ce soit un blog vegan et qu’elle puisse être amenée à parler d’aliment d’origine animal. Le but de l’interview étant d’avoir le regard d’une naturopathe concernant l’alimentation et non de rentrer dans le débat: “viande ou pas viande”.

TJ: Salut les fous, aujourd’hui, c’est ma première interview que je fais pour le blog “Vegan pour les fous”. J’accueille Marine Leblay qui est naturopathe à Challans, c’est là où je vis. Bonjour Marine.

ML: Bonjour Tristan

TJ: La première question qui me vient, qu’est-ce que la naturopathie?

ML: On peut dire déjà que l’étiologie du mot, il y a le mot “nature” et “pathie” qui vient du mot anglais “path” (chemin en français) donc c’est le chemin vers la nature. Le naturopathe va s’appuyer sur différentes méthodes naturelles pour essayer de préserver l’organisme, une bonne santé, qu’il permette de s’autoguérir d’une façon tant mentale que physique. On va vraiment prendre la personne dans sa globalité. C’est holistique. C’est se baser sur la personne dans sa globalité tant physique que mentale. On va s’appuyer sur la phytothérapie, l’aromathérapie, l’iridologie, sur l’étude de la morphotypologie qui est très importante et l’alimentation et la diététique.

TJ: Qu’est-ce qui a motivé ton choix de devenir naturopathe?

ML: A l’origine, c’est plutôt personnel. J’ai voulu vraiment changer ma façon de manger, ma façon de vivre. J’ai commencé à la maison avec des choses basiques comme les huiles essentielles sur les enfants, ne plus prendre de médicament sur des maux tout simples. J’ai commencé à lire, beaucoup lire. J’ai trouvé ça hyper intéressant. Je me suis dit “faut que tu poursuives, faut que tu ailles un petit peu plus loin”. J’ai déjà l’envie d’aider les gens en moi depuis longtemps et je pense que la santé, actuellement, c’est primordial. C’est venu de fil en aiguille. Après je me suis inscrit dans une école pour en apprendre plus sur ce métier, pour approfondir mes connaissances et pouvoir partager mon expérience et pouvoir aider les personnes à garder une bonne santé.

TJ: Tu nous parle de santé, je suis devenu végane par forcément pour la santé initialement mais plutôt pour l’éthique mais j’ai préféré interviewer une naturopathe plutôt qu’un médecin. Puisqu’on sait aujourd’hui qu’avec les médecins, on n’aura pas vraiment des réponses objectives contrairement aux naturopathes qui sont moins influencés par les lobbies pharmaceutiques. Comme tu dis, on guérit avec des produits naturels. Quel est ton rôle à toi Marine?

ML: Le rôle du naturopathe, ça va être un rôle d’éducateur à la santé et apprendre aux gens à s’auto-guérir avec des moyens naturels, partir sur une bonne alimentation et une bonne hygiène de vie. c’est de la prévention, beaucoup de prévention, je pense qu’on en manque. Je vais rebondir sur ce qu’est la naturopathie, on n’est pas symptomatique comme l’allopathie, la médecine conventionnelle. On va vraiment chercher la cause de la cause et aller en profondeur. S’il y a une maladie ou quoi que ce soit, c’est à cause de quelque chose.

TJ: Merci marine. Comme tu le sais, c’est un blog où on parle végétarisme, végétalisme. J’aimerai savoir quel rapport a la naturopathie avec l’alimentation carnée?

ML: Je vais préciser tout d’abord que les protéines, on en a besoin. C’est la structure des muscles, de l’organisme. C’est comme “les briques d’une maison”, c’est cette vision-là qu’il faut avoir. Après, je ne prône pas spécialement tel ou tel régime si on peut parler de régime, végane, végétalien, végétarien. Je pense qu’il faut associer les bons aliments pour pouvoir obtenir des protéines en quantité suffisantes pour l’organisme. La viande, il ne faut pas trop en consommer non plus, partir plus sur de la viande blanche, la viande rouge a tendance à acidifier le corps et est chargée en graisses saturées. Pour tout ce qui est végétarien, végétalien, associer des légumineuses avec des céréales pour avoir les acides aminés essentiels en totalité, car il peut il y avoir des carences en certaines vitamines, en fer, en iode, en vitamine B12 qui sont très intéressantes pour le corps.

TJ: Effectivement, quand on a un régime végétarien strict, appelé aussi végétalien, il n’y a pas d’apport ou très peu en vitamine B12, on parle aussi des algues, mais qui n’ont pas un apport assez conséquent. As-tu remarqué dans ta clientèle, je sais que tu viens de démarrer, mais aussi dans ton entourage, tes collègues, une prise de conscience par rapport à la viande. Avec tout ce qu’on voit dans les abattoirs, les vidéos, les enquêtes, es ce que tu as remarqué ça?

ML: C’est sur qu’on voit de plus en plus de choses atroces au niveau des abattoirs comme tu le dis Tristan. J’ai quelques personnes autour de moi mais on partirait plus sur des végétariens, plus ou moins, mais  comme tu l’as dit dans l’un de tes articles (pourquoi les végétariens ne mangent pas de poisson), ils ont tendance à manger du poisson. Ils ne mangent pas de viande mais ils mangent du poisson.

Je pense que ça va se faire de plus en plus parce qu’au niveau de la viande, c’est bourré d’hormones, d’antibiotiques, donc ça aussi je veux préciser, quand on mange de la viande, il faut qu’elle soit de bonne qualité, élevée chez des petits producteurs et plutôt bio. Il faut vraiment se renseigner sur l’origine. Pour les poissons, consommez plutôt des petits poissons, pas de gros poissons qui sont complètement intoxiqués aux métaux lourds, les petits poissons le sont aussi mais en quantité minime.

Pour revenir à mon entourage, je pense que oui, il y a une prise de conscience. Pas forcément à ne plus manger de viande et de poisson mais les gens commencent quand même à moins en manger et peut être plus manger des oeufs, des algues aussi qui sont riches en protéines. Je pense qu’on sera amené à avoir beaucoup plus de végétariens et de végétaliens par la suite

TJ: Tu me parles d’algues, on parle beaucoup de la spiruline qui contient énormément de protéines et énormément de minéraux, vitamines. On en parle d’ailleurs comme l’aliment du futur. As-tu remarqué qu’il y a de plus en plus de gens qui prennent ce genre d’aliment?

ML: C’est bien que tu en parles parce que j’en consomme régulièrement et depuis peu j’ai de la famille qui en consomme parce que je suis tombé sur un labo qui fait la spiruline et qui extrait son principe actif qui est la phycocyanine et qui est le concentré de la spiruline. C’est un aliment qui peut être très complet et si on revient sur les végétaliens et végétariens, ça peut être un bon complément par la suite. On le voit dans les pays de mal nutrition, ils arrivent à renforcer le système immunitaire et à combler beaucoup de carences qui peuvent exister dans ces pays-là. Je pense que ça peut être un aliment du futur et on n’en manque pas non plus (il existe plusieurs producteurs en France).

TJ: Effectivement, j’ai moi-même remarqué qu’il y a de plus en plus de personnes qui consomment ce genre de produit. Marine, quels sont tes conseils en matière d’alimentation?

ML: Quelques conseils de base, en priorité, beaucoup de fruits et légumes qui sont primordiaux niveau vitamines et oligo-éléments. Des bonnes huiles crues extraites à froid comme l’huile d’olive, l’huile de colza, importantes pour les cellules, le cerveau… pour être d’aplomb toute la journée. Au niveau céréales, qu’elles soient complètes, c’est très important, même pour le riz, le blé…

TJ: Quand on va à la boulangerie, on nous vend souvent du pain blanc qui a un indice glycémique très élevé, l’équivalent du sucre, c’est très mauvais pour notre santé, donc c’est bien que tu précises qu’il faut des céréales complètes qui ont un indice glycémique plus bas et apportent beaucoup plus de fibres dans l’alimentation.

ML: Exactement, au niveau intestinal, le fait qu’il y ait des fibres c’est très important, car avec le pain blanc, ça va fermenter, on peut avoir des ballonnements et créer après des problèmes intestinaux. Les légumineuses, je reprends par rapport aux protéines, ça peut être une bonne alternative. Éviter tout ce qui est plat industriel, c’est bourré de gras, bourré de sucres, toutes les viennoiseries, tout ce qui est transformé.

TJ: Au niveau de la cuisson des aliments, tu conseillerais quoi?

ML: Tout ce qui est cuisson élevée (haute température) c’est à proscrire, ça va retirer toutes vitamines, les minéraux qui vont être détruits. Privilégier les cuissons vapeur, cuissons douces à moins de 110 degrés, le four à basse température, les woks sont très intéressants car on fait sauter les légumes mais ils restent croquants et gardent toutes les saveurs et leurs propriétés importantes pour l’organisme. Et je voulais préciser l’importance des oléagineux, noisettes, amandes…c’est plein de bons acides gras importants pour l’organisme. L’eau, de l’eau filtrée car on se rend compte que l’eau du robinet est très chargée en métaux lourds, en hormone, on s’intoxique au niveau de nos cellules, notre organisme. Il est important d’avoir avec soi une carafe ou un filtre extérieur au robinet.

TJ: Avec ma femme, on a commandé récemment un Berkey (www.berkeywater.eu) c’est une filtration qui permet de se débarrasser de tous les polluants, on peut même mettre de l’eau du lac ou d’une flaque, tout sera filtré, elle deviendra potable, elle n’aura même pas de gout. Quand je l’aurai reçu, je ferai un retour dessus. J’ai reçu beaucoup de conseils sur ce type de produit et ça me semble être une bonne solution.

ML: C’est une très bonne solution, je pense qu’il faut que l’eau soit pure. Pas seulement l’eau qu’on boit, il existe des pommeaux de douche qui filtrent l’eau avec différentes matières minérales à l’intérieur. Je pense que c’est important, avec la pollution des eaux.

TJ: Effectivement, on peut s’arrêter de manger quelques jours, on appelle ça le jeune, mais pas s’arrêter de boire, c’est vital l’eau. En ce moment on entend beaucoup parler des régimes, le régime bidule, le régime machin, pour moi c’est de la connerie. Je pense que le problème, pendant les régimes, c’est qu’on se frustre un peu ce qui fait qu’on a tendance à picorer entre les repas. D’après toi, quels seraient les aliments idéals pour picorer intelligemment entre les repas?

ML: C’est vrai que dans ces régimes on a de quoi s’y perdre.

TJ: J’avais un collègue qui avait commencé un régime à base de tomates, il mangeait que des tomates, ça a duré une semaine et il a repris 10 kg après. Effectivement il a maigri sur le coup mais il y a un yoyo au niveau du poids. Et dernièrement, j’ai vu un régime, pour moi c’est vraiment…(débile) surtout dans ma position de végane, qui consiste à manger du saucisson le matin, je trouve ça vraiment…(con), saucisson, fromage, apparemment ça serait pour les protéines, je pense vraiment que c’est…(complètement con) il y a peut être un déséquilibre du corps qui permet de maigrir sur le coup mais ça ne dure pas sur le long terme. Excuse moi, je t’ai coupé, pour toi qu’elles sont du coup les aliments idéals pour picorer entre les repas?

ML: Pour picorer entre les repas, je vais revenir sur les fruits, ils sont à manger en dehors des repas ou juste avant le repas. Parce que le fruit ne reste pas longtemps dans l’estomac et il est digéré par les intestins et quand on a tendance à manger un repas copieux ou pas, et qu’on mange le fruit en dernier, il va stagner dans le ventre et ça va créer des fermentations, des ballonnements et donc il est beaucoup mieux assimilé en dehors des repas. Que ce soit une collation le matin ou dans l’après-midi ou juste avant le repas, mangez votre fruit (article: comment consommer les fruits).

Sinon, en dehors des repas, les oléagineux, les fruits secs, tout ce qui est amandes, noisettes, raisins secs, des dattes, des figues, des abricots, c’est une bonne alternative et en plus ça cale bien, c’est très riche en fibres et minéraux et ça évite de manger des petites viennoiseries à côté. Un petit carré de chocolat noir, ça peut être pas mal car en plus ça fait du bien au moral et on peut associer une petite tisane à base de plantes qui va bien vous caler.

TJ: En fait, tu as répondu quasiment à ma dernière question que je voulais te poser, mais si tu as d’autres idées car je voulais te parler des aliments à éviter. On a parlé des aliments qu’on conseille mais les aliments à éviter à tout prix?

ML: Tout ce qui est graisses saturées, on peut prendre du beurre mais plutôt le privilégier cru, tout ce qui est fromage, plus des fromages à pâte dure. Je reviens sur les viennoiseries, mais aussi les plats préparés. Et tout ce qui est gâteau, ne les achetez pas, faites les chez vous, il y a plein de recettes sympas à faire et c’est quand même plus agréable de manger ce que l’on peut préparer. Je vais revenir sur quelque chose de très important et que je n’ai pas parlé, c’est le fait de bouger, faire du sport, marcher, prendre l’air, c’est primordial pour garder une bonne santé et aussi pour le mental, il n’y a rien de mieux que d’aller faire une balade en forêt ou sur la plage et puis d’éliminer toutes les toxines, éliminer après un repas copieux, c’est se préserver des maladies.

TJ: Tu fais bien de le signaler, l’activité physique et les activités qui permettent d’éliminer aussi le stress, on a beau avoir une super alimentation, bio et tout, si on est stressé et qu’on ne bouge pas, on ne va pas avoir assez d’absorption au niveau des nutriments, donc ça ne servira quasiment à rien. C’est un tout, c’est le mode de vie comme tu dis. Merci Marine pour cette interview, j’ai une petite question, j’ai vu que tu avais démarré ton activité le 1er janvier. Tu as ouvert ton cabinet. Comment on peut te contacter et prendre rendez-vous avec toi?

ML: Je me situe dans le pôle activité à Challans (pôle activ’océan, 85300 Challans). Vous pourrez me contacter au 06.46.92.86.11 on prends rendez-vous ensemble et je serai heureuse de vous accueillir dans mon cabinet.

TJ: Merci Marine pour cet interview, pour tous ces bons conseils. Je te souhaite bon courage dans ton activité et surement à très bientôt.

ML: Merci à toi, à bientôt!

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 14
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *