On ne mange plus, on bouffe

on ne mange plus on bouffe

Cet article vient en réaction aux bagarres et émeutes dues à une promotion sur le Nutella. Rien que cette phrase est bizarre, mettre les mots” “bagarres” et “émeutes” dans la même phrase que “promotion sur le Nutella”. Que faut-il en conclure?

On ne mange plus, on bouffe

D’après vous, que vont devenir tous ces pots de Nutella vendus? Il ne vont pas faire long feu dans les placards. Telle une drogue, le fait d’en avoir plus signifie d’en consommer plus, pas d’en stocker plus. Un pot plein tarif dure rarement plus longtemps que 3 pots en promotion.

Les réserves de cigarettes engendrent de fumer plus tout comme les réserves d’alcool engendrent de boire plus.

On est dans une société d’addictions et le sucre est surement le pire contrairement à ce qu’on pourrait penser. On bouffe pour combler un vide, puis on bouffe car le manque de sucre devient ce vide.

On ne fait plus attention aux saveurs puisque le sucre raffiné et le sel deviennent les seules saveurs de l’alimentation industrielle.

Un jour, un de mes clients, revenant d’un voyage aux Etats-Unis me dit que là-bas, tout à un gout de sucre, même les légumes. L’industriel malin a vite compris notre addiction à cette merde et en a mis partout.

Ne riez pas, nos industriels français ont vite pris le pas à grand coup d’additifs, d’exhausteurs de gout, de sel et de sucre.

Qui connaît le vrai gout des aliments?

Je le disais récemment dans une de mes vidéos, j’ai appris, en devenant végétarien puis végétalien ensuite, que je ne connaissais pas le gout des légumes. Je ne connaissais que les fades saveurs des légumes surgelés, en boites ou dans les plats préparés. Même au restaurant, il devient rare d’avoir de bons légumes. Je vous laisse visionner cette vidéo:

Le goût, un argument sans saveur

Les gens répètent sans cesse qu’ils achètent ce type de produits pour le goût. Cette justification m’exaspère, être rendu à se battre pour un goût artificiel. Ce n’est pas comme si on dégustait mais on avale, car il faut que ça aille vite, on n’a plus le temps, on bouffe!

Au nom du goût, on se permet tout. On oublie l’envers du décor, on oublie tout et surtout que notre consommation a le pouvoir de vie et de mort sur les animaux, les agriculteurs, les travailleurs…

Le gout nous fait tout oublier…volontairement.

Aujourd’hui on bouffe du Nutella en connaissant son impact écologique désastreux et que dire pour notre santé, cet aliment est comme un cancer, il détruit notre corps à petit feu.

le nutella, le cancer de notre alimentation

J’ai vu beaucoup de gens souffrir dans les hôpitaux à cause du diabète (savez-vous que le diabète est la première cause d’amputation en France!), AVC (les maladies cardiovasculaires sont toujours la première cause de mortalité en France), infarctus, cancers… Mais ces derniers s’avalaient régulièrement les barres de chocolats disponibles dans les distributeurs dans les salles d’attente des médecins, d’autres sortaient dans le froid pour quelques bouffées de cigarettes, et la plupart faisaient les deux.

Je trouve ça hallucinant qu’on autorise des produits aussi dangereux que le Nutella, mais quand je vois la politique exercée pour la cigarette, la pâte à tartiner a encore de longues heures devant elle, beaucoup plus que ses consommateurs.

Certains meurent d’obésité et d’autres de malnutrition

Quel paradoxe!!!

Pendant que certains se goinfrent, d’autres crèvent la dalle. Et dans les 2 cas, ça engendre une mort prématurée.

certains meurent d'obésité et d'autres de malnutrition

On pille les forets pour les cultures d’huile de palme, ingrédient très présent dans le Nutella mais aussi dans d’autres produits du même genre.

On pille d’autres forêts pour cultiver des terres destinés aux animaux d’élevage (60% des terres cultivés dans le mo,de le sont pour les animaux d’élevage).

A côté de ça, 795 millions de personnes souffrent de malnutrition dans le monde responsable de la mort de 3,1 millions d’enfants de moins de 5 ans !!!

Qui ose encore dire que la production de viande est destiné à nourrir toute la planète, CONNERIE!

Qui a la solution?

Le gouvernement? Comme je le dis souvent, je n’ai aucune confiance en notre gouvernement, c’est le complice du crime.

On crée les addictions et les remèdes aux addictions, c’est jackpot! Qui serait assez fou de se priver de ces rentrées d’argent continues.

Les médecins? Comme le gouvernement, ces derniers ont perdu ma confiance. Ce sont devenu les nouveaux VRP des labos pharmaceutiques, des VRP aux mains liés, si tu ne suis pas le protocole, tu es viré!

Même les médecins de bonne foi ont trop peu de pouvoir pour faire bouger les choses! Petite nuance pour le professeur Joyeux qui n’a pas sa langue dans sa poche.

Les industriels? Inutile de développer, les revenus dépendent de la demande du consommateur. A voir la ruée vers le Nutella, ils n’ont pas encore la nécessité de faire des efforts sur l’éthique!

Nous? J’ai envie de dire oui. La seule manière de faire baisser la production de produits nocifs, c’est d’arrêter de les acheter. A nous de faire l’effort de revoir notre consommation. L’argent est dans notre poche, faites attention à qui vous le donner.

Vous êtes maitre du monde de demain! Arrêtons de penser qu’à notre cul et prenons le temps de nous informer sur ce que nous consommons. On est tous perdant dans la surconsommation de produits comme le Nutella, du producteur au consommateur en passant par l’écologie, seuls les industriels y gagnent dans l’affaire.  

Que faut-il retenir?

Il y a une phrase qui me parle beaucoup dans le livre EAT2 de gilles lartigot (cliquez ici pour voir ma chronique de ce livre):

Quand on est perdu, il faut revenir aux fondamentaux” Gilles lartigot

Chronique de EAT de Gilles Lartigot

J’aime cette phrase, car elle guide actuellement ma vie. J’efface peu à peu les fausses croyances qui étaient ancrées dans mon cerveau.

Je suis revenu à des aliments non transformés, des légumes du marché et de mon jardin, de l’eau pure (grâce à un système de filtre à charbon), le rejet peu à peu des aliments raffinés comme la farine blanche et le sucre, le rejet des morceaux de cadavres d’animaux…Bref, je ne fais actuellement plus la richesse de ceux qui veulent notre argent sans prendre en compte notre santé et notre bien-être.

Et si c’était finalement ça la solution?

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 11
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *