Vegétalisme: quoi dire à votre médecin?

vegan medecin

Je n’apprends rien à personne, l’alimentation exclusivement végétale ne fait pas que des adeptes. Mais je crois que le milieu où ce sujet est le plus polémique, c’est le milieu médical. Paradoxalement, les médecins sont très mal informés sur l’alimentation. Pourquoi? Car durant leurs études, c’est un sujet qui est très peu abordé. Du coup ils ont tendance à (trop) s’appuyer sur des préjugés sur le végétalisme.

Bonjour Docteur, je suis végane !

Attention, il y a un mot qui coince dans les cabinets médicaux en France, c’est le véganisme, en fait le végétalisme plus précisément, l’alimentation exclusivement végétale.

Longtemps, ce mode d’alimentation a été considéré comme dangereux et relié au mot CARENCE. Tout comme la viande a été reliée au mot PROTEINE comme s’il n’y avait que la viande qui contenait des protéines.

Alors, imaginez-vous dans le cabinet de votre médecin généraliste, vous avez un état général plutôt faible, vous êtes pâle, chétif…et vous lui dites que vous êtes végétalien. Votre médecin a de grandes chances de remettre en cause votre alimentation.

Et ce n’est pas moi qui le dit, regardez bien cette vidéo de 2 minutes du Dr Jérome Bernard Pellet:

C’est scientifiquement prouvé

Voici une date historique: JUIN 2013. Une étude de grande envergure menée par le Dr Michael J.Orlich, portant sur 73 308 personnes durant presque 6 ans démontre que les végétaliens vivraient plus longtemps et en meilleure santé.

Des études avaient prouvés auparavant que l’alimentation végétarienne est excellente pour la santé mais aucune sur le végétalisme n’avait été publiée.

Il existe de nombreux facteurs expliquant cette tendance. Déjà d’une, les maladies cardiovasculaires, elles sont la 1ère cause de mortalité dans le monde. Or, on sait que la viande (surtout la viande rouge) augmente considérablement le risque dès 100 g par jour selon une étude suédoise, et dès 50 g par jour pour les viandes après transformation industrielle.

L’OMS a reconnu la charcuterie comme cancérigène. Le cancer est la 1ère cause de mortalité en France.

On parle de plus en plus d’antibiorésistance. La viande, les poissons d’élevage les produits laitiers contiennent une grande quantité d’antibiotiques. Ils sont administrés afin de garantir la survie des animaux. Le taux de mortalité serait très élevé dans le cas contraire vu que les conditions d’élevage ne répondent pas aux besoins des animaux.

Mais alors pourquoi notre médecin l’ignore encore?

J’ai été ambulancier et chauffeur taxi durant 6 ans et demi. J’ai emmené de nombreuses personnes en consultation dans les hôpitaux et cliniques. J’ai même vu les plateaux-repas servis pour les personnes en traitement de chimiothérapie, et je me suis toujours posé cette question: comment peut-on servir cette nourriture toxique dans des établissements de santé?

Des barquettes plastiques réchauffées (bonjour les perturbateurs endocriniens), de la viande à chaque repas en passant par des produits laitiers, tout est fait pour entretenir votre cancer, le mieux servit au final, c’est lui.

Et qu’en pensent les médecins de ça. Réponse: RIEN. Pour eux, tout est normal. Une personne que j’ai longtemps emmenée m’a dit un jour que le médecin l’a réprimandé car elle prenait de la spiruline, qui serait soi-disant toxique pour le foie. Quelle connerie !!!!

Pourquoi certains de nos médecins sont aussi mal informés? Ca reste un mystère pour moi. En France, on voit surement trop le médecin comme le “messie”, et l’ego de certains est mis à rude épreuve, ce qui fait qu’ils ne se remettent jamais en question.

Une autre part de moi pense qu’ils sont humains et qu’ils font des erreurs comme tout le monde. Le problème, c’est que leurs erreurs ont parfois de graves conséquences.

végétalisme medecin

Quand on est allé voir notre médecin généraliste pour notre fils qui n’urinait plus depuis plus de 24h, il nous a conseillé de lui donner à boire, un doliprane et une fraise tagada, un enfant qui mange une fraise tagada ne peut pas être malade. La nuit qui a suivi, l’ambulance l’a emmené d’urgence à l’hôpital, résultat: une tumeur de 12 cm était présente en bas du dos. Une tumeur de 12 cm sur un enfant de 2 ans et demi, imaginez comment un doliprane et de l’eau auraient pu lutter contre ça.

Des exemples comme celui-là, on m’en a confié des centaines durant les trajets avec mes patients de mes 6 années d’ambulancier.

Faut il dire que vous êtes végétalien à votre médecin?

Si vous avez regardé la vidéo plus haut, vous connaissez déjà la réponse. Le fait d’annoncer la couleur à votre médecin ne fera que biaiser son diagnostic.

Ca me rappelle cette étude scientifique réalisée dans une école sur 2 classes, une où on avait prévenu les professeurs qu’elle était composée de surdoués et une autre d’élèves médiocres. La classe des surdoués avait bien évidemment eu plus de réussite à l’examen de fin d’année sauf qu’en réalité, les 2 classes avaient initialement le même niveau. Les professeurs n’ont pas abordé leur enseignement de la même manière. C’est pareil avec le médecin.

Il est donc important de ne pas dire à votre médecin que vous ne mangez que des végétaux, surtout avant le diagnostic.

Est-ce un problème ?

Les informations sur la santé commencent à être remis en cause et on y découvre des choses stupéfiantes. Ca pousse chacun à faire ses recherches de son côté.

Notre système de santé dépense beaucoup d’énergie à faire la guerre aux compléments alimentaires, aux magnétiseurs, aux thérapies alternatives (ne parlez surtout pas du jeune à votre médecin)… alors qu’il est lui-même gangrené par le lobby pharmaceutique où le profit dicte la médecine.

Je suis persuadé qu’on assiste à la fin d’une période. Comme dans l’industrie agro alimentaire, le temps est révolu où l’on pouvait abuser de la naïveté des clients pour faire grimper le chiffre d’affaires. Le consommateur devient de moins en moins dupe.

Les autorités continuent de lutter en nous envoyant Michel Cymès et Jean Michel Cohen sur les plateaux de télé, 2 belles marionnettes qui récitent leurs textes comme dans un vaudeville mal interprété.

lobby pharmaceutique

Quand aura fini de nous prendre pour des clients plutôt que des patients, on observera une nette évolution dans la formation de nos médecins.

En attendant, mes chers amis, tachez de vous porter du mieux possible, c’est le meilleur moyen de ne pas être victime de ce système.

Je n’ai pas abordé l’expérimentation animale dans cet article, qui reste encore un gros point noir au sein des laboratoires pharmaceutiques. Mais je le développerai une fois mes recherches approfondies.

Si vous avez un autre avis sur ce sujet, partagez-le en commentaire, merci.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 8
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *